Achat optimalisé sur un marché énergétique libéralisé

Nombreux sont les acteurs actifs sur le marché énergétique libéralisé. Cela va des producteurs d’électricité et des importateurs de gaz aux gestionnaires du réseau, fournisseurs, entreprises de comptage et régulateurs. La libéralisation ne s’applique pas au transport de l’électricité et du gaz. Tous les fournisseurs, anciens comme nouveaux, doivent utiliser les réseaux existants. Une vingtaine de fournisseurs d’électricité et de gaz, aussi bien de grandes comme de plus modestes entreprises, ont obtenu une autorisation de livraison. Ces entreprises respectent des normes de qualification établies par le VREG (Vlaamse Reguleringsinstantie voor de Electriciteits- en Gasmarkt). Ces normes de qualification ont trait aux procédures, aux garanties bancaires, à la qualité, etc. Pour l’établissement des offres pour des clients potentiels, c’est principalement le profil historique de l’utilisateur qui est important. Au mieux ces données sont connues, au plus l’offre d’un fournisseur sera compétitive.

Comparer

Une offre comporte plusieurs composantes. La composante énergétique est la principale. Le prix de l’énergie dépend de plusieurs facteurs : les frais de la production ou de l’achat d’électricité ou de gaz naturel, la quantité d’énergie consommée et le moment où cette énergie est consommée, les frais administratifs du fournisseur, la marge bénéficiaire du fournisseur. En outre, il y a une série d’autres frais, souvent variables. Il s’agit entre autres des frais de distribution, des taxes régionales et fédérales, des certifications d’électricité verte, etc. Pour les institutions de soins, il faut bien comparer et filtrer les diverses offres. Certains fournisseurs peuvent vous faire bénéficier de réductions sur les taxes fédérales ou d’un avantage grâce à des certifications d’électricité verte.

Acheter au bon moment

Encore plus important que le fait d’éplucher les offres des différents fournisseurs d’énergie, c’est le moment auquel un nouveau contrat est conclu, ou un ancien contrat est résilié. Tout comme les actions, l’énergie se négocie sur les places boursières. Les notations sont très variables. D’un jour à l’autre, les bourses de l’énergie peuvent présenter une courbe à la hausse ou à la baisse. Il est donc important d’acheter de l’électricité ou du gaz au ‘bon’ moment.

Les contrats énergétiques sont établis en fonction de diverses ‘formules’. Ainsi, il y a des contrats avec un prix fixe, mais aussi avec un prix variable ou indexé, ou un prix sur la base du volume. Un prix fixe ne change pas pendant la durée du contrat. Les taxes peuvent le plus souvent être adaptées. Avec un prix variable, toutes les composantes tarifaires varient en fonction du marché et des conditions du marché. Avec un prix indexé, un nouveau calcul est réalisé chaque mois, en fonction des prix des marchés boursiers. Avec un contrat sur la base du volume, un client achète des options chez son fournisseur chaque mois, trimestre ou année. Pour avoir plus de poids face au fournisseur d’énergie, certaines entreprises font des achats groupés.

La durée des contrats varie. Certains fournisseurs ont des contrats à durée indéterminée pouvant être résiliés moyennant le respect d’un délai de préavis. En général, les contrats ont une durée d’un, deux ou trois ans. Ce n’est que dans des cas exceptionnels qu’il est possible de résilier un contrat en cours, le plus souvent à l’issue de longues négociations.

Bert Verbeke

Lees ook

Wil je op de hoogte blijven van het laatste zorgnieuws?

Wens je up-to-date te blijven van het laatste zorgnieuws?
Schrijf je dan hier in en ontvang 2-wekelijks onze nieuwbrief.