Besoin de plus d'examens préventifs du cancer

La Commission Européenne veut que ses états membres fassent plus d’efforts en matière de dépistage du cancer. Un rapport récemment publié montre qu’au sein de l’Union Européenne, moins de la moitié des screenings recommandés pour le cancer ont effectivement lieu. « Incompréhensible, surtout lorsqu’on sait que le cancer est la deuxième cause de mortalité en Union Européenne, » c’est ce qu’affirme le rapport.
Seuls 22 des 27 états membres disposent de programmes de contrôles préventifs pour le cancer du sein. Pour le cancer du col de l’utérus, 15 états membres et pour le cancer de l’intestin rien que 12. Pourtant, ces trois formes de cancer sont responsables de 32 pour cent des décès chez les femmes et de 11 pour cent chez les hommes.
(BVC)

Lees ook

Wil je op de hoogte blijven van het laatste zorgnieuws?

Wens je up-to-date te blijven van het laatste zorgnieuws?
Schrijf je dan hier in en ontvang 2-wekelijks onze nieuwbrief.