De Heide: l'herbe ne pousse pas en tirant dessus

« A la fin des années septante, de Heide a débuté comme centre de séjour court pour handicapés moteurs, » commence Geert Stroobant. « Dans les années quatre-vingt, une unité d’ergo- et d’hydrothérapie a été construite. Au début des années nonante, 16 bungalows ont été réalisés où les résidents peuvent vivre de façon autonome, tout en pouvant faire appel à une certaine forme de service. Il y a cinq ans, nous avons commencé une maison de formation où les résidents peuvent eux-mêmes décider s’ils seront capables, dans l’avenir, de vivre de façon autonome. En 2008, un partenariat a débuté avec la maison de repos et de soins Sint-Vincentius de Deinze: les adultes présentant une lésion cérébrale non-congénitale sont accueillis dans le projet de soins. Pour compléter le tableau: l’année dernière s’est ouvert ici le deuxième centre sportif To Walk Again. Les athlètes avec un handicap physique peuvent utiliser l’espace fitness. Pour finir, le nouveau projet ABP – Assistance Budget Personnelle – où nous donnons aux personnes handicapées la possibilité d’être aidées pour toutes sortes d’activité, de telle sorte que la personne puisse continuer à vivre à la maison. Avec un ABP, il est possible de recevoir de l’aide non seulement pour s’habiller, cuisiner, manger et nettoyer mais aussi pour les courses, déplacements ou excursions. »

Plan de Vie

« A De Heide, nous offrons à nos résidents un plan de vie. Pour cela, nous visons la qualité. Dans la mesure du possible, nous encourageons les résidents à faire le plus possible d’activités. Au moins tous les deux ans, nous tentons d’élaborer un plan avec le résident et sa famille. Ce n’est pas toujours facile parce que les attentes sont souvent très différentes. Notre point de départ est qu’il est impossible de forcer les choses: l’herbe ne pousse pas en tirant dessus. Nous sommes convaincus qu’une croissance organique est la plus réaliste. Vous pouvez essayer d’atteindre de nombreux objectifs, mais vous devez toujours tenir en compte les limites de l’être humain. »

L’esprit d’entreprise

« Les cinq dernières années, nous sommes passés de 40 à 76 lits. Cela signifie que nous avons beaucoup évolué en une courte période. Je dis parfois que nous sommes la PME de Merelbeke qui grandit le plus vite. » Selon Geert Stroobant, une institution de soins doit, dans la mesure du possible, se concentrer sur ses activités essentielles: « C’est pourquoi nous confions à des entreprises extérieures un certain nombre de services, comme la blanchisserie et l’organisation des médicaments. Si possible, nous essayons de réaliser des projets par le biais d’un PPP – partenariat public-privé. Ceci est particulièrement le cas du projet de logement novateur – qui sera exploité par De Heide – où seniors comme familles avec enfants appartiennent au groupe cible. »

Marché externe et interne

« Un élément important dans le fonctionnement de De Heide est l’atelier de soin par le travail. Nous ‘servons’ ici à la fois le marché extérieur et intérieur. Nos clients externes demandent, par exemple, de plier des enveloppes ou un travail d’emballage. Ce sont des activités qui n’impliquent aucune pression temporelle et qui sont à la portée de nos résidents. Nous choisissons pour cela non le modèle traditionnel de vente, mais plutôt ‘le système de troc’. A défaut de commande externe, nous pouvons toujours compter sur le marché intérieur, comme la fabrication et l’emballage de bougies, le découpage des légumes, le jardinage, etc … De cette façon, nous nous assurons qu’il y ait toujours un volume suffisant de travail. »

Titres-services

“Ces dernières décennies, notre établissement a acquis une vaste expérience dans les soins et l’accueil de personnes handicapées. Parce que nous voulons mettre cette expérience au service d’un public plus large, De Heide s’adresse en premier lieu, avec l’entreprise de titres-services, aux personnes handicapées dans la région de Merelbeke. Les travaux ou services fournis sont conçus pour la vie privée. Plusieurs tâches peuvent être accomplies: le ménage, nettoyage de vitres, lavage et repassage, préparation des repas, le transport accompagné, les courses pour le ménage, etc… »

Le recrutement facile

« Nous avons un groupe stable d’employés. Aucun problème ne se pose pour le recrutement de nouveaux employés. A cet égard, le profil clair de De Heide et notre façon engagée de travailler joue certainement en notre faveur. En outre, nous engageons régulièrement des stagiaires de façon permanente. C’est ainsi que nous avons engagé depuis quelques mois un certain nombre de jeunes des institutions Bijzondere Jeugdzorg (soins spéciaux pour la jeunesse) qui, pour une raison ou autre, n’avaient plus d’activité. Dans un cas comme celui-ci, l’accessibilité est conseillée: aucune entrevue initiale mais, immédiatement, la véritable situation de travail. Si ces jeunes le souhaitent, ils peuvent passer à un job de vacances. Nous aimerions voir plus de diversité chez les ‘nouveaux venus’. Maintenant, c’est surtout des filles, mais nous voudrions attirer plus de garçons. Les nouveaux venus peuvent également compter sur une solide formation par des personnes de référence. Outre le personnel permanent, nous pouvons aussi faire appel à plus de 90 bénévoles enthousiastes et dévoués. Sans leur contribution, une partie de nos activités disparaîtraient », conclut Geert Stroobant.

Bert Verbeke

 

Lees ook

Wil je op de hoogte blijven van het laatste zorgnieuws?

Wens je up-to-date te blijven van het laatste zorgnieuws?
Schrijf je dan hier in en ontvang 2-wekelijks onze nieuwbrief.