Des experts économiques qui ont une grande conscience des coûts

Les économies supplémentaires concernant le temps de travail, l’eau, l’énergie, les produits de nettoyage et de rinçage sont réalisés grâce au système de filtration à 4 bains équipé d’un capteur de turbidité. Ce système assure une eau de lavage constamment propre, sans qu’il soit nécessaire de remplir le réservoir à plusieurs reprises.
Récupération d’énergie grâce à la série Energy

Winterhalter est le premier producteur à avoir réussi à développer un échangeur de chaleur compact pour l’air de circulation dans les lave-vaisselles frontaux et ainsi à réaliser une récupération de chaleur efficace sur une très petite surface. Le concept Energy réussi était déjà trouvable auparavant dans les tunnels de lavages et les lave-vaisselles industriels. La même technologie est maintenant aussi présentée par Winterhalter dans la série de lave-vaisselles frontaux. Dans les lave-vaisselles conventionnels une vapeur chaude et humide s’échappe en ouvrant la porte après la fin du programme. C’est une énergie précieuse qui s’évapore. En outre cette vapeur peut créer une atmosphère désagréable de chaleur et d’humidité, dans le local du lave-vaisselle comme dans le bar.
Les modèles Energy de la série UC transforment cette énergie en une réelle plus-value à l’aide d’un nouvel échangeur de chaleur et de circulation d’air breveté. La vapeur chaude et humide est directement extraite de l’espace intérieur et ensuite dirigée vers l’échangeur de chaleur. Là elle aidera à chauffer l’eau froide d’approvisionnement avant que celle-ci ne soit amenée vers le chauffe-eau. Grâce à ce processus le chauffe-eau va utiliser bien moins d’énergie électrique pour arriver à la température de fonctionnement.
La réduction de l’utilisation d’énergie s’élève à environ  0,1 kWh par lavage. Sur la base de 80 lavages par jour, 2920 kWh sont économisés ou des coûts énergétiques s’élevant jusqu’à € 467, – par an. La série UC Energy représente donc un gain à plusieurs égards : elle améliore l’atmosphère de l’endroit, économise de l’énergie et préserve l’environnement.
Programmes ECO

Chaque appareil Energy est équipé d’un programme ECO. Les paramètres de ce programme de lavage sont réglés pour laver de la manière la plus économique et écologique possible. Le paramètre de base est ici un allongement de la durée de lavage. Un programme de lavage plus long assure une économie d’eau, d’énergie et de produit de lavage. Ceci en outre sans que le résultat de lavage en souffre ! Si les affaires sont un peu plus calmes et si un peu plus de temps peut être consacré au lavage, alors ce programme économique est vivement recommandé !
Système de filtration renouvelé
En réduisant l’eau utilisée dans les lave-vaisselles on approche très près de la frontière du réalisable. Il n’est pas possible d’économiser l’eau infiniment, la quantité d’eau disponible doit encore être suffisante pour traiter la saleté résultant du lavage dans la machine. Cela signifie qu’une condition absolue afin de réduire l’eau utilisée est de bien vider la vaisselle avant de la mettre dans la machine. La discipline de l’utilisateur est donc extrêmement importante. Celle-ci est souvent sous-estimée. Souvent la moitié du repas est encore accrochée à l’assiette.
Winterhalter comble ce déficit grâce à un système dynamique de filtrage en trois étapes dans lequel les saletés les plus grosses sont retenues.  Pour le faire fonctionner de manière encore plus efficace, la même quantité d’eau est drainée après le rinçage dans le bac à lavage où en inversant la circulation de l’eau la surface du filtre est activement rincée.  Ce processus continu de nettoyage du filtre est un facteur très important d’économie d’eau. Et puisque des problèmes surgissent souvent, Winterhalter a ajouté en plus une surveillance constante de l’eau de lavage. Lorsque l’eau de lavage devient trop sale la machine va pomper l’eau sale et ajouter de l’eau propre jusqu’à ce que l’eau revienne à un niveau de propreté acceptable.  N’oublions pas que le lavage écologique est d’abord celui qui évite que l’on doive relaver à cause d’un mauvais nettoyage. Si une assiette doit passer deux ou trois fois en machine pour être propre les calculs pour réaliser des économies ne fonctionnent plus.  Le gaspillage est en effet le plus gros ennemi de l’écologie.

Lees ook

Wil je op de hoogte blijven van het laatste zorgnieuws?

Wens je up-to-date te blijven van het laatste zorgnieuws?
Schrijf je dan hier in en ontvang 2-wekelijks onze nieuwbrief.