La dispense de soins à domicile (Home Healthcare) peut contribuer à améliorer la qualité de vie des patients

“Nous croyons que les soins à distance – Home Healthcare – peuvent offrir une possibilité de solution. Dans des pays comme les Pays-Bas ou l’Espagne, des projets pilotes sont en cours afin de cartographier les possibilités de soins à distance. L’objectif est surtout des hospitalisations moins fréquentes et moins longues, et le suivi du patient, sans pour autant perdre le rapport humain avec le patient. Les premiers résultats sont très encourageants, autant pour le patient que pour les médecins et le personnel soignant, l’assurance-maladie et probablement pour l’ensemble du système de santé.”

Les patients cardiaques pratiquent l’autocontrôle

“L’Hôpital Scheper à Emmen va offrir le soin à distance aux patients cardiaques de la région. Grace à Philips Motiva, les patients peuvent quotidiennement s’autocontrôler, notamment en ce qui concerne leur poids et la mesure de leur rythme cardiaque et de leur pression artérielle. Les valeurs sont transmises à l’hôpital par câble haut-débit et y sont directement évaluées par l’équipe de soins du service ambulatoire d’insuffisance cardiaque. Là les patients n’ont plus besoin de se rendre à l’hôpital.”
Motiva apporte un complément des soins et traitements reçus à l’hôpital. “Les infirmiers spécialisés en insuffisance cardiaque peuvent ainsi à distance intervenir plus tôt si les résultats montrent une détérioration et éventuellement ajuster la médication du patient. Il reste possible de contacter les infirmiers d’insuffisance cardiaque par téléphone.”

Mesurer et apprendre

“L’application est installée dans une boite de mesure connectée à la télévision du domicile du patient. L’usage d’un ordinateur n’est pas nécessaire. Sur la boite de mesure, un tensiomètre et une balance sans fils sont branchés. Le patient peut afficher ses mesures sur une chaîne dédiée de sa télévision. Ainsi, gagne-t-il en connaissance de sa propre santé. Les données peuvent aussi servir de stimulation pour adopter un mode de vie plus sain. Via la chaîne de télévision dédiée, le patient reçoit de plus des messages personnels et l’accompagnement de l’équipe de soin ainsi que des vidéo-informations sur les insuffisances cardiaques chroniques, une alimentation saine et une activité physique. L’avantage supplémentaire est que la surveillance à distance apaise aussi bien le patient que le garde-malade,” conclut Hubert Raeymaekers.

Citation : “Dans des pays comme les Pays-Bas ou l’Espagne, des projets pilotes sont en cours afin de cartographier les possibilités de soins à distance. ”

Légende-photo : Hubert Raeymaekers: “Le soin à distance a pour objectif principal des hospitalisations moins fréquentes et moins longues, et le suivi du patient, sans pour autant perdre le rapport humain avec le patient. ”

Bert Verbeke

 

Lees ook

Wil je op de hoogte blijven van het laatste zorgnieuws?

Wens je up-to-date te blijven van het laatste zorgnieuws?
Schrijf je dan hier in en ontvang 2-wekelijks onze nieuwbrief.