La maison de repos devient un environnement riche d'information

D’après le professeur Vander Stichele, il est difficile de savoir si l’informatisation va entraîner un accroissement d’échelle dans les institutions, ou le maintien de la qualité de vie des maisons de repos familiales, plus petites. L’ICT peut soutenir ces deux évolutions, et à la politique de faire des choix. Les systèmes IT peuvent en tous les cas garantir et faciliter l’évaluation périodique des soins sous toutes leurs coutures. Une utilisation raisonnée de la technologie de l’information peut permettre le suivi intensif de la qualité de la consommation médicamenteuse. En l’occurrence, ce n’est pas un luxe superflu. Les développements technologiques doivent viser à renforcer la collaboration entre le médecin, le pharmacien et le personnel soignant, qui distribue et observe.

Percées

Les véritables percées dans le développement du système de dossier sont l’intégration d’une banque de connaissances pour soutenir les décisions quotidiennes. Cela suppose que la maison de repos devienne un environnement informatif riche, avec une circulation fluide d’informations indépendantes, basées sur des preuves, transposées dans des directives pour le terrain, dans des modèles de choix des soins et dans des modules de prescription. Une technologie de communication moderne peut renforcer l’apport de l’expertise gériatrique des hôpitaux et l’expertise palliative des soins à domicile, ainsi que les services palliatifs. L’ICT permet de connaître et d’intégrer dans les objectifs de planification des soins les désirs actuels et précédents des personnes âgées en matière de gestion des soins palliatifs, de refus de l’acharnement thérapeutique et de décisions quant à la fin de vie. Sans la nécessaire attention et les nécessaires investissements dans l’encadrement de l’implémentation, les meilleurs systèmes IT ne feront pas leur chemin.

Points d’attention

Un bon enregistrement des soins constitue une condition pour cueillir les fruits de l’informatisation. Cet enregistrement est nécessaire pour la communication interne entre les membres du personnel soignant et pour rendre possibles la direction et la gestion. Cela permet un audit interne et un feedback local, pour contribuer à l’étude scientifique. Seule une intégration approfondie de ces fonctionnalités dans un système d’enregistrement peut veiller à des solutions efficaces.
Les autorités peuvent jouer un grand rôle en alignant les exigences d’enregistrement des différents niveaux d’administration et des services d’inspection. Elles peuvent également prendre l’initiative de l’alignement des recherches scientifiques et des systèmes de dossier qui ne sont actuellement développés que par des entreprises informatiques spécialisées.
C’est aussi aux autorités de veiller à ce que les données d’enquête découlant de l’enregistrement soient transmises à un vaste consortium de recherche composé d’institutions universitaires de diverses disciplines, qui se stimuleront mutuellement. L’exigence à ce niveau est de veiller à une valorisation utilisable des données au niveau local.

Bert Verbeke

 

Lees ook

Wil je op de hoogte blijven van het laatste zorgnieuws?

Wens je up-to-date te blijven van het laatste zorgnieuws?
Schrijf je dan hier in en ontvang 2-wekelijks onze nieuwbrief.