La vidéoconférence augmente la qualité du service au patient cancéreux

Le « Algemeen Ziekenhuis Maria Middelares » est un hôpital de 554 lits, répartis entre les campus de Maria Middelares à Gand et de Sint-Jozef à Gentbrugge. Il emploie1.400 personnes et compte 150 médecins. Chaque année, un millier de moments de concertation y sont organisés pour des patients cancéreux.
L’hôpital est un centre de référence pour le traitement de tumeurs du système digestif, tels que le cancer colorectal, le cancer de l’œsophage et le cancer du pancréas, ainsi que des tumeurs urologiques à la prostate, à la vessie et aux reins. Au niveau des tumeurs gynécologiques, ce sont les tumeurs au sein qui sont les plus fréquentes. Celles-ci sont traitées dans la clinique du sein de l’AZ Maria Middelares.

Concertation multidisciplinaire

Lorsqu’un médecin diagnostique un cancer chez un patient, une concertation multidisciplinaire est recommandée par les programmes de soins oncologiques, voire obligatoire dans certains cas. Lors de la Consultation Multidisciplinaire Oncologique (CMO), tous les médecins concernés ont voix au chapitre. “Le médecin généraliste occupe ici une position cruciale. C’est lui qui connaît la condition physique, psychique et sociale du patient ”, explique le Dr Denis Wulfrank, coordinateur du programme de soins oncologiques à l’AZ Maria Middelares. “Dans ce contexte, l’implication du généraliste est capitale dans la communication avec la famille également. Le généraliste perd cependant un temps précieux lors de ses déplacements de et vers l’hôpital. La vidéoconférence doit augmenter le taux de participation des généralistes à notre concertation”, ajoute le Dr Donald Claeys, directeur médical et chirurgien oncologique à l’AZ Maria Middelares. L’hôpital a résolu ce problème en permettant au généraliste de participer à la CMO à distance par vidéoconférence.
Le Dr Pierre De Witte de Deinze, médecin généraliste qui participe au projet test: “Pour moi personnellement, cela représente un énorme gain de temps, et c’est ça de gagné. Mais il s’agit en fin de compte de l’amélioration du service au patient cancéreux.”

Connexion cryptée

Belgacom a installé à l’hôpital une solution pour vidéoconférence de type Tandberg 3000 MXP, sur la base d’un écran 42 pouces. Le généraliste, de son côté, doit disposer uniquement d’un pc avec connexion à large bande, sur lequel le logiciel de Tandberg peut tourner. Le médecin établit alors une connexion cryptée avec l’appareil de vidéoconférence de l’hôpital et participe ensuite à la vidéoconférence grâce à une webcam et un casque. “L’utilisation de la vidéoconférence n’exige aucun investissement ou des frais opérationnels supplémentaires pour le généraliste”, explique Marc Monballieu, directeur Communication & IT à l’AZ Maria Middelares. Grâce à l’utilisation de la vidéoconférence, le médecin ne doit plus se déplacer à l’hôpital pour participer à la CMO. L’INAMI, quant à elle, a apporté son soutien financier au projet.
Grâce à son expérience en tant qu’opérateur historique et à la multiplicité de ses équipes, le groupe Belgacom est le fournisseur belge par excellence de services de télécommunications intégrés. Parce qu’elle investit en permanence dans les technologies de pointe, Belgacom est en mesure d’offrir à ses clients des solutions à grande vitesse sur tous les réseaux fixes et mobiles.

Bert Verbeke

 

Lees ook

Wil je op de hoogte blijven van het laatste zorgnieuws?

Wens je up-to-date te blijven van het laatste zorgnieuws?
Schrijf je dan hier in en ontvang 2-wekelijks onze nieuwbrief.