Typ om te zoeken

Geen onderdeel van een categorie

L’avenir du séchage des mains: durable et hygiénique

Delen

L’innovation durable Dyson permet au nouveau CHIREC Delta d’économiser près de80% de CO2et jusqu’à 85% d’eau dans les locaux sanitaires

Les serviettes en papier ont été introduites pour la première fois dans des toilettes en 1907 et les premiers sèche-mains électriques à air chaud ont vu le jour en 1948. Ces deux méthodes de séchage des mains comportent cependant des inconvénients : elles peuvent être coûteuses, peu hygiéniques et nocives pour l’environnement. C’est pour cette raison que le groupe hospitalier CHIREC a pris une nouvelle voie depuis peu : le sèche-mains Dyson Airblade™ Wash+Dry qui conduit à une empreinte écologique plus faible et à une réduction des frais.
 
Les campus Edith Cavell et Parc Leopold du CHIREC utilisaient auparavant systématiquement des serviettes en papier pour le séchage des mains après un passage aux toilettes. Les deux campus consommaient ainsi une grande quantité de papier par an. En outre, les serviettes en papier usagées donnaient souvent une impression négligée quand elles traînaient sur le sol. Le CHIREC cherchait donc pour son nouveau campus Delta à Auderghem une autre manière de fonctionner plus écologique et plus propre. Dyson a proposé la solution appropriée au groupe hospitalier.
 
Une étude avait déjà démontré que l’eau répandue sur le sol sur le trajet entre le lavabo et le sèche-mains agace beaucoup de personnes. Le bruit de certains sèche-mains électriques dans les toilettes est également perturbant. En ayant ces défis à l’esprit, les ingénieurs de Dyson se sont mis au travail depuis des années afin de développer la génération suivante de sèche-mains. Le résultat est le nouveau sèche-mains Dyson Airblade™ Wash+Dry. Ce sèche-main innovateur sèche les mains de façon hygiénique en 14 secondes avec de l’air subissant un filtrage HEPA. Ce concept polyvalent permet d’économiser l’espace nécessaire pour un sèche-main individuel et évite l’écoulement d’eau sur le sol lorsque les utilisateurs se rendent du lavabo à un système séparé de séchage des mains. Grâce à sa technologie Airblade optimisée, il est devenu l’un des sèche-mains à air les plus silencieux et l’économie en CO2par rapport aux serviettes en papier atteint maintenant 79%.
 

Économie d’eau jusqu’à 85%

Pour le nouveau sèche-mains Dyson Airblade Wash+Dry, la technologie Airblade a en effet été optimisée : le moteur V4 numérique a subi un nouveau réglage et utilise moins d’énergie car les ouvertures d’air ont été réduites de 0,80 mm à 0,55 mm. De ce fait, l’empreinte écologique est diminuée de 10% et l’économie en CO2atteint jusqu’à 79% en comparaison avec le papier. L’économie par rapport aux rouleaux en coton atteint également 75%.
 
À côté de cela, le débit de l’eau a été réduit de 4 l/min à 1,9 l/min et le jet d’eau est uniquement activé lorsque les mains de l’utilisateur restent en dessous du robinet. L’économie par rapport aux robinets sans technologie dotée de capteurs peut ainsi atteindre jusqu’à 85%.
 

Risque réduit de contamination

Lors d’un passage aux toilettes, plusieurs surfaces souillées sont souvent touchées, à la fois avant et après le lavage des mains : en ouvrant la porte des toilettes, en ouvrant et en fermant le robinet et ensuite en touchant le rouleau de serviettes, les serviettes en papier ou le bouton du sèche-mains. Toutes ces surfaces peuvent être contaminées par des bactéries par le toucher ou par l’air souillé dans les toilettes. Le Dyson Airblade™ Wash+Dry a un maniement totalement ‘touch-free’ : à la fois le robinet et le sèche-mains intégré sont commandés par des capteurs. Lors du lavage et du séchage des mains, il n’est donc plus nécessaire de toucher les surfaces souillées. L’air qui est utilisé pour évacuer l’eau des mains souffle à 690 km/heure et est nettoyé au moyen d’un filtre HEPA, ce qui permet d’éliminer 99,95% des bactéries éventuelles de l’air.
 

Importante réduction de coûts

Les frais pour les serviettes en papier et les rouleaux de serviettes en coton oscillent souvent entre un et cinq eurocents par séchage. Par an et en se basant par exemple sur 200 utilisateurs par jour, ces frais peuvent atteindre 1000 euros par point de séchage. Les frais opérationnels pour le Dyson Airblade™ Wash+Dry s’élèvent par contre en moyenne à 34 euros par an. Le Dyson Airblade™ Wash+Dry coûte ainsi jusqu’à 78% moins cher au niveau de l’utilisation que d’autres sèche-mains et jusqu’à 98% moins cher que les serviettes en papier. Pour les gros établissements tels que les hôpitaux qui compte d’innombrables points de séchage, cela représente donc une réduction sur un poste de frais important.
 

Économie de place et solution facile d’entretien

Les poubelles pleines à craquer, les rouleaux en coton tirés trop loin ou l’eau et les serviettes en papier sur le sol peuvent donner une impression désordonnée et peu hygiénique des toilettes dans un hôpital. Les serviettes en papier ou les rouleaux en coton nécessitent également un remplissage régulier des appareils et le matériau utilisé doit être évacué et jeté ou lavé. À côté de cela, il arrive souvent que les serviettes en papier soient épuisées ou que les rouleaux en coton soient tirés trop loin. Parce que le Dyson Airblade™ Wash+Dry offre une solution intégrée de séchage des mains au-dessus du lavabo, une solution de séchage séparée au mur n’est plus nécessaire.
 
Outre une énorme économie de place, cela signifie également normalement l’absence d’eau répandue sur le sol. Le robinet est simple à nettoyer comme tout autre robinet et cela permet ainsi également une économie sur le nettoyage d’un système de séchage des mains séparé. Le Dyson Airblade™ Wash+Dry est donc pratiquement sans entretien et de ce fait opérationnel 100% du temps.
 
Grâce à son choix pour Dyson, le groupe hospitalier CHIREC économise énormément de frais tout en garantissant l’hygiène. Qui plus est, il rend également service à notre planète grâce à cette approche écologique. Un bel exemple pour le secteur des soins qui sera suivi rapidement par d’autres, espérons-le.
 
Plus d’informations ?www.dyson.be
 
 

Tags:

Je houdt waarschijnlijk ook van

Laat een commentaar na

Your email address will not be published. Required fields are marked *