Le CH St.-Elisabeth Herentals se concentre sur le renforcement des compétences internes et sur le développement

“Nous sommes un hôpital régional qui veut offrir des soins spécialistes de bases complets. Nous nous présentons ainsi avec une offre de soin intégrale et de qualité. De par notre mission en tant qu’ex-CPAS, nous supportons encore un accès aux soins sur mesure responsable et abordable. Nous collaborons ainsi avec d’autres fournisseurs de soin aussi bien en première, qu’en deuxième ou en troisième ligne.”

Emancipation

“Le 1er  janvier 2010 notre hôpital a basculé du statut de CPAS à celui d’association sans but lucratif, chapitre XIIbis. L’émancipation nous a fourni quelques bénéfices. En premier lieu, nous étions limités – par des restrictions juridiques – dans nos possibilités de collaboration avec d’autres centres de soins. Grâce au nouveau statut, nous avons accédé à beaucoup plus de possibilités en matière d’appréciation du personnel.”
Grace à l’émancipation, la structure de gestion de l’hôpital a changé. “Une assemblée générale a été constituée à partir de 4 membres personnes morales : le CPAS Herentals, la ville de Herentals, l’association des spécialistes et les médecins généralistes.”
Michel Detailleur souligne qu’ainsi de nombreuses expertises externes ont été apportées au Conseil d’Administration. “ Le CA consiste en six représentants du CPAS, dont deux sont des experts. La ville fournit trois représentants dont un spécialiste. Enfin, l’association sans but lucratif  SVH (Syndicat des Généralistes Flamants) fournit aussi trois représentants, experts qui sont indépendants de l’hôpital.”

Le rôle central des médecins généralistes

‘Dans le processus de soin intégral, un rôle crucial est réservé aux médecins généralistes.
Une sentinelle des médecins généralistes fut établie il y a quatre ans à Herentals – dans un bâtiment du CPAS – situé immédiatement à côté de notre site. En tant qu’hôpital, nous avons, avec le CPAS, proposé une subvention maximale. Cette sentinelle fonctionne très bien et fait office de parfaits soins de première ligne avec un transfert possible vers l’hôpital. Dans le prolongement de celle-ci, une place importante est réservée à l’hospitalisation de jour, une initiative que nous avions mise en place déjà en 1997. Les médecins généralistes se retrouvaient fortement associés à l’hospitalisation, tant en ce qui concernait l’admission que le suivi. Depuis plusieurs années, nous offrons la possibilité aux généralistes de se connecter par téléphone, de manière à pouvoir consulter les données médicales de leurs patients hospitalisés et ambulatoires. Via un site internet protégé, le généraliste peut consulter les dossiers des patients.”

Séjours restreints

“Tout comme les autres hôpitaux, nous sommes forcés de réduire la durée des séjours. Nous sommes ainsi parvenus en dix ans – grâce à une intégration des soins à travers tous les départements – à ramener le nombre de journées d’hospitalisation de 7,5 à 5,2 jours. Nous réalisons ainsi un des scores les plus courts en Belgique en matière de durée de séjour. Finalement nous apportons ici la garantie, grâce à une courte durée de séjour, que le patient peut bénéficier d’une prestation de service optimale.”

Le réseau d’hôpitaux flamants

“Dans notre vision, nous cherchons non seulement à nous mettre à la place du patient mais encore à la place de celui qui dispense les soins. Afin de garantir ce concept il est indispensable de développer le réseau avec les autres centres de soins. Nous faisons partie du Réseau Hospitalier Flamant de l’UC Louvain, un groupement de 18 hôpitaux flamants. Début 2010 nous avons formalisé notre partenariat avec le CH de Turnhout. La collaboration fournit une plus-value pour l’offre de soin. La collaboration avec le CH s’est soldée déjà auparavant par l’exploitation commune d’un IRM, une reconnaissance commune du programme de soin pour le cancer du sein et une collaboration approfondie en matière d’oncologie, de radiothérapie, de pathologie cardiaque, d’urologie et de pneumologie. En outre, il existe un partenariat avec les hôpitaux de deuxième ligne. Avec Bonheiden cela concerne principalement les coronarographies et la cardiochirurgie et avec Lier la néphrologie et la neurochirurgie. Enfin nous travaillons aussi avec les hôpitaux de troisième ligne comme l’UC Louvain et l’UC Anvers. Le but ultime de ces partenariats est d’assurer une offre de soin élargie pour la Campine. C’est pourquoi nous avons besoin en fin de compte d’atteindre une masse critique et nous ne pouvons y parvenir qu’en joignant nos forces avec d’autres centres de soin dans la Campine.”

Un espace complet pour la formation professionnelle

“Tout comme les autres établissements de soin, il n’est pas toujours évident de compléter tous les profils des employés. Pourtant nous parvenons plutôt bien à trouver de nouveaux employés pour une large part de nos offres d’emploi. Nous avons ainsi un avantage par rapport aux hôpitaux des grandes villes. De nombreux personnels infirmiers trouvent un premier emploi dans des hôpitaux plus gros mais éloignés, mais retournent ensuite dans la Campine. C’est parfois pour nous un peu plus facile. Recruter est une chose, retenir ses employés en est une autre. C’est pourquoi nous investissons au maximum dans la formation professionnelle, aussi bien en interne qu’en externe.  Aussi grâce au détachement auprès d’infirmiers de référence, nous proposons un espace complet aux employés qui souhaitent se spécialiser à l’intérieur de l’hôpital. Avec tous ces efforts nous avons au final un objectif : veiller à ce que les patients reçoivent le soin auquel ils ont droit,” conclut Michel Detailleur. 

Chiffres clés :

580 employés, 440 FTE
80 médecins
243 lits autorisés
275 lits justifiés
70.000 journées, taux d’occupation 80%
Durée moyenne du séjour : globale 6,4j (y c. Sp); instantanée 5,2j
10.800 admissions en hospitalisation classique
11.300 admissions en hospitalisation de jour
125.000 consultations
Compte annuel ’09: 63.994.510, Chiffre d’affaires 16 million euros

Bert Verbeke

 

Lees ook

Wil je op de hoogte blijven van het laatste zorgnieuws?

Wens je up-to-date te blijven van het laatste zorgnieuws?
Schrijf je dan hier in en ontvang 2-wekelijks onze nieuwbrief.