Le maximum à facturer pour malade chronique rate sa cible

L’institution a comparé le groupe de patients ayant droit au "forfait maladie chronique" existant à celui qui aura droit au nouveau "maximum à facturer malade chronique". À ce dernier appartiennent tous les patients ayant payé 450 € de ticket modérateur au cours des deux dernières années. L’enquête montre que 7 personnes sur 10 considérées comme étant confrontées à des coûts médicaux élevés ne répondent pas aux critères légaux d’agrément pour un forfait malade chronique, basé sur leur niveau de dépendance ou d’hospitalisations successives. En outre, le budget disponible ne suffit pas à assurer un réel support des malades chroniques car le montant est dispersé sur un trop grand nombre de bénéficiaires. C’est pourquoi les Mutualités Libres s’efforcent de faire adopter un agrément de "statut patient chronique" sur base de critères médicaux objectifs, donc plus seulement sur les tickets modérateurs. "Pour chaque pathologie chronique, un trajet de soins devrait être défini par disease management, avec la liste de tous les actes médicaux et paramédicaux", estiment les Mutualités Libres. (BVC)

Lees ook

Wil je op de hoogte blijven van het laatste zorgnieuws?

Wens je up-to-date te blijven van het laatste zorgnieuws?
Schrijf je dan hier in en ontvang 2-wekelijks onze nieuwbrief.