Le pôle d'innovation dans le soin de santé dans le sud de la Flandre Orientale sert de levier à l'activité

“Les ambitions sont grandes : le sud de la Flandre Orientale veut à terme se développer en tant que centre flamand pour l’inspiration, l’innovation et l’incubation des sociétés qui fournissent le secteur des soins. Pour délimiter le champ d’application la catégorisation RESOC est utilisée : les 21 villes et communes du sud de la Flandre Orientale,” raconte Chris Taelman, coordinateur du projet Economie des soins.

Economie des soins

L’objectif du pôle d’innovation dans le soin de santé est de nature économique. “Même si l’aspect soin est ici indissociablement lié, la prestation de soin n’est en soi pas le point d’attention de la nouvelle organisation. A l’égard des établissements de soin il s’agira principalement de gestion du personnel, d’optimisation des procédés et d’initiation plus rapide des innovations.”
Ce à quoi se consacrera surtout le pôle d’innovation dans le soin de santé sont toutes les activités économiques ayant une relation directe ou indirecte avec le soin de santé. “En essence il s’agit de trois questions : comment le soin de santé peut-il être un levier pour l’entreprenariat ou l’activité économique ? Comment est-ce que les moyens humains et financiers peuvent être mis en œuvre de manière plus efficace et plus effective ? Comment le secteur des soins peut-il servir à créer des emplois directs et indirects ?”

Cadre facilitant

Pour supporter l’entreprenariat dans l’économie des soins il faut créer un cadre facilitant. “Deux grands aspects de ce cadre sont l’offre d’un réseau de connaissance et le soutien à la création et au développement des activités de l’économie de soin dans le sud de la Flandre Orientale. Avec un réseau de connaissance, l’idée est que les entrepreneurs dans l’économie des soins puissent faire appel à un ensemble d’expertises et à des correspondants intéressants. Le soutien à la création et au développement veut dire que le pôle d’innovation dans le soin de santé stimulera des décideurs à divers niveaux pour développer un climat favorable à l’entreprenariat avec une attention spécifique à l’économie des soins.”

Moteur pour la formation

Pour avoir un personnel bien formé, une offre de formation de qualité doit être disponible en suffisance. “Le pôle d’innovation dans le soin de santé veut être le moteur pour continuer à offrir à l’avenir des formations dans les écoles supérieures comme dans l’enseignement secondaire et le CVO et VDAB dans la région. Etant donnée l’absence de centres universitaires il sera accordé moins d’attention aux formations universitaires de Masters.”
Lorsqu’on parle d’économie des soins en termes d’enseignement, on peut distinguer deux groupes. “D’une part il y a les filières qui ont comme finalité un métier dans le domaine des soins. D’autre part il s’agit de formations qui proposent des possibilités d’octroyer des services de support au secteur des soins ou de développer de nouveaux produits ou services à son intention,” conclut Chris Taelman.

Bert Verbeke

 

Lees ook

Wil je op de hoogte blijven van het laatste zorgnieuws?

Wens je up-to-date te blijven van het laatste zorgnieuws?
Schrijf je dan hier in en ontvang 2-wekelijks onze nieuwbrief.