Le règlement vestimentaire comme motif de licenciement d'une infirmière néerlandaise

Cette femme, musulmane, a refusé, en raison de ses convictions religieuses, de travailler avec des manches courtes. Ce qui était contraire aux normes de l’hôpital de Den Bosch. Après plusieurs avertissements, l’infirmière fut licenciée pour raison d’hygiène.

L’infirmière licenciée, qui travaillait en dialyse, ne l’a pas accepté, et voulut présenter l’affaire devant les tribunaux. Le juge donna raison à l’hôpital, parce que ce dernier respectait les directives d’hygiène. Le contrat de travail a été rompu, mais l’infirmière a obtenu une indemnisation de 8500 euros.

Lees ook

Wil je op de hoogte blijven van het laatste zorgnieuws?

Wens je up-to-date te blijven van het laatste zorgnieuws?
Schrijf je dan hier in en ontvang 2-wekelijks onze nieuwbrief.