L'exploitation des médecins stagiaires continue

80, voire 100 heures prestées par semaine, pour un salaire horaire de 1 à 2 euros, sans journées de récupération : tel est souvent le lot des médecins en formation. Souvent, l’inspection sociale n’a aucune idée de ces situations intolérables, parce que les stagiaires occupent une position subordonnée. « Il y a un an, nous avons informé les ministres fédéraux de la Santé publique et du Travail, à savoir Laurette Onkelinx et Joëlle Milquet, de cette situation », déclare Hermoye. « Hélas, ces dames n’ont pas recherché activement une solution, et ont préféré ne pas prendre leurs responsabilités. » (BVC)

Lees ook

Wil je op de hoogte blijven van het laatste zorgnieuws?

Wens je up-to-date te blijven van het laatste zorgnieuws?
Schrijf je dan hier in en ontvang 2-wekelijks onze nieuwbrief.