L'hôpital Palfijn, à Anvers, prend des mesures après une opération réalisée sur un mauvais patient

Fin octobre, deux patients avaient été intervertis dans cet hôpital. De ce fait, un homme amené en salle d’opération pour un examen sous anesthésie générale à ainsi subi l’intervention urologique destinée à un autre patient. Et cette intervention est irréversible.

L’hôpital attribue cet impair à trois erreurs qui se sont produites avant l’intervention. La ‘victime’ de la mauvaise opération ne portait pas de bracelet indiquant son nom. Lorsque les patients furent amenés dans leur lit dans la salle d’opération, puis transférés ensuite de leur lit sur la table d’opération, les dossiers ont été emportés. Ils furent ensuite échangés. Enfin, il n’y a pas eu de contrôle final entre le patient et le nom repris dans le dossier et sur le planning du chirurgien.

Lees ook

Wil je op de hoogte blijven van het laatste zorgnieuws?

Wens je up-to-date te blijven van het laatste zorgnieuws?
Schrijf je dan hier in en ontvang 2-wekelijks onze nieuwbrief.