L'Union Belge des Chiropracteurs (UBC) prend position contre l'émission Koppen-XL

Tout d’abord, il convient de signaler que le bébé filmé lors du reportage a été traité par un thérapeute cranio-sacral néerlandais et non par un chiropracteur, comme l’indique de manière erronée le communiqué de presse.
De plus, le reportage aborde une complication extrêmement rare apparue suite à un traitement chiropratique et ce, également aux Pays-Bas. Ici aussi quelques précisions doivent être apportées. Le point de vue sans nuances véhiculé par l’émission doit être replacé dans un contexte scientifique correct.  Concernant la sécurité des traitements chiropratiques, les réalisateurs ont totalement ignoré des données pertinentes disponibles dans la littérature scientifique. Les rapports scientifiques indiquent que le risque de complication grave survenant à la suite de manipulations de la nuque est relativement faible : 1 cas sur 1,3 million  (Haldeman S 2001). Une étude multidisciplinaire, « The Neck Pain Task Force (Cassidy et al. 2008) » démontre qu’il n’y a pas plus de risque d’hémorragie cérébrale après une visite chez un chiropracteur qu’après une visite chez le médecin.

 

 

 

Lees ook

Wil je op de hoogte blijven van het laatste zorgnieuws?

Wens je up-to-date te blijven van het laatste zorgnieuws?
Schrijf je dan hier in en ontvang 2-wekelijks onze nieuwbrief.