Projet Triamant en Hesbaye: une primeur en Europe

Triamant Haspengouw a ceci de particulier qu’il veut faire grandir le résident avec son logement, et non l’inverse. L’autonomie maximale et le contact social dans un environnement familier ne font rien perdre en intimité et confort de vie. En résumé : les soins de santé sont permanents mais à l’arrière-plan, la qualité de vie passant au premier plan. Trois années de recherche  Triamant a une autre particularité  : il ne se focalise pas sur les seniors, mais vise un équilibre de tous les âges, depuis les jeunes familles jusqu’aux personnes âgées nécessitant des soins lourds, sans oublier toutes les catégories intermédiaires. À l’achèvement de la deuxième phase, en 2012, Triamant devrait compter 231 unités de logement, à savoir 91 flats (de 60 à 110 m²), 7 maisons de maître, autant d’habitations familiales et 9 groupements comptant chacun 14 chambres. Care for Life ne s’est pas lancée dans ce projet les yeux fermés : Triamant est le résultat de trois années de recherche et d’analyses sur les souhaits changeants de la population active. Cette étude, menée avec le Vlerick Management Instituut, s’est étendue à 12 pays. Il ressort des résultats un besoin de logement ressemblant davantage à un ressort touristique plutôt qu’à une maison de repos pour personnes âgées. Le mélange de générations occupe une place particulière afin de créer cohésion et dynamisme. Le fait que des spécialistes du secteur des soins de santé, du secteur privé et de la recherche unissent leurs forces et leur savoir-faire à cette échelle est une autre primeur. Le droit à l’habitat Un logement au Triamant ne s’acquiert pas par la méthode conventionnelle de l’achat d’un bien immobilier. Tout résident devient détenteur d’une obligation de la société et acquiert ainsi le droit à l’habitat. La durée de l’emprunt obligataire est de 50 ans, avec revenu annuel garanti de 4 %. Le projet a été conçu par Buro II de Roulers et est construit par Cordeel. La première phase devrait être terminée en juillet 2010, la seconde en 2012. (RNP)

Lees ook

Wil je op de hoogte blijven van het laatste zorgnieuws?

Wens je up-to-date te blijven van het laatste zorgnieuws?
Schrijf je dan hier in en ontvang 2-wekelijks onze nieuwbrief.