Quatre types de patients dans sept pays d'Europe

Les patients ‘sains’ sont les plus heureux : leur style de vie sain et leurs bonnes habitudes alimentaires font qu’ils sont moins souvent malades que la moyenne. Et lorsqu’ils sont malgré tout malades, ils consultent rapidement leur médecin traitant. En Belgique, environ un patient sur quatre est un patient sain (24%), tandis qu’aux Pays-Bas, ce pourcentage atteint 37%. Nos voisins du nord se positionnent ainsi en tête, devant les autres pays participants (Grande-Bretagne, Allemagne, France, Espagne, Italie et Belgique).

Pôles opposés

Les non-conformistes sont à l’opposé des patients sains. Ils fument davantage et sont en outre davantage confrontés à la surcharge pondérale. Ils méprisent les soins de santé traditionnels, et un style de vie sain constitue le dernier de leur souci. Ils ne consultent un médecin que si cela est vraiment nécessaire. Près d’un belge sur cinq (21%) est non-conformiste.

Les hédonistes apprécient principalement de bien vivre. Il s’agit principalement d’hommes, qui, lorsqu’ils sont malades, se tournent avant toute chose vers la pharmacie familiale. Ils préfèrent ne pas se rendre chez le médecin, parce qu’ils n’ont pas envie de se faire sermonner pour leurs habitudes malsaines. 29% de la population belge est hédoniste, pour 36% en Allemagne.

Les femmes se retrouvent principalement dans la catégorie des experts de la santé. Les femmes de plus de 55 ans s’y retrouvent majoritairement, elles s’informent bien sur la santé et sur la vie. L’Espagne et l’Italie comptent le plus d’experts de la santé, avec 36 et 35%. Chez nous, ce pourcentage est de 26%. Avant de consulter leur médecin, les experts de la santé recherchent sur internet toutes les informations nécessaires, et sont davantage impliqués dans le traitement prescrit.

Lees ook

Wil je op de hoogte blijven van het laatste zorgnieuws?

Wens je up-to-date te blijven van het laatste zorgnieuws?
Schrijf je dan hier in en ontvang 2-wekelijks onze nieuwbrief.