Sensiblement plus d'argent pour les personnes handicapées

Le budget sera également utilisé pour l’accueil et l’encadrement d’enfants et de jeunes présentant des problèmes comportementaux et émotionnels graves. A défaut d’alternative, ces jeunes se retrouvent généralement dans des institutions communautaires.

BAP

Une partie de ce budget est également nécessaire pour soutenir les BAP (budgets d’assistance personnelle) de la législature précédente. Cela permet aux personnes handicapées d’engager des prestataires de soins et d’ainsi vivre plus longtemps chez elles.

Le plan d’extension du gouvernement flamand veut consacrer une grande attention aux soins sur mesure : les personnes handicapées peuvent faire leur choix parmi la vaste offre de soins et bénéficier ainsi d’une aide adaptée et individualisée. Les institutions qui fournissent une aide précieuse aux personnes handicapées nécessitant des soins bénéficieront d’un soutien financier pour pouvoir recruter davantage de personnel.

Il est surprenant de voir que la Flandre, en pleine période de restrictions budgétaires, débloque ces moyens supplémentaires. « Le but est de pouvoir travailler, après 2010, jusqu’en 2014, avec un budget de plusieurs années particulièrement utile, » déclare le ministre Vandeurzen.

Lees ook

Wil je op de hoogte blijven van het laatste zorgnieuws?

Wens je up-to-date te blijven van het laatste zorgnieuws?
Schrijf je dan hier in en ontvang 2-wekelijks onze nieuwbrief.