Utilisation erronée de l'inhalateur par la moitié des patients asthmatiques

“Les patients pensent généralement qu’ils prennent correctement leur médicaments à inhaler, mais en réalité, bon nombre de patients s’administrent trop ou trop peu de médicament”, explique W. Vincken. Ceci n’est pas sans conséquence pour le patient comme pour le secteur des soins. “Les patients n’arrivent pas à contrôler eux-mêmes s’ils ont pris la bonne dose et s’ils l’ont prise complètement. Le personnel soignant également n’est pas en mesure de le vérifier. Si l’on ne constate alors aucune amélioration, on prescrit souvent une dose plus élevée. Ce qui est totalement inutile et par ailleurs coûteux pour le patient et pour les soins de santé”, poursuit W. Vincken.
 

Priorité absolue à l’information

Les médecins doivent donner la priorité absolue à l’information des patients, estime W. Vincken. “Le patient doit être conscient que l’inhalation erronée ou l’absence d’inhalation du médicament est lourde de conséquence. En formant bien les patients à la technique d’inhalation, ils absorbent leur médicament de manière optimale, ce qui prévient l’aggravation des symptômes. Cette information et des soins postérieurs adéquats ne sont pas la tâche des seuls médecins, mais aussi des infirmiers et des pharmaciens”.
 

Entretiens d’accompagnement

Lesdits “entretiens d’accompagnement de nouvelle médication”, par lesquels les patients sont particulièrement suivis par le pharmacien, sont en tout cas un premier pas dans la bonne direction, estime W. Vincken. “Il est ensuite essentiel de motiver les patients à poursuivre la thérapie, même quand cela va un peu mieux. Pour rappeler aux patients qu’ils doivent effectuer leur inhalation, du matériel d’information adéquat est nécessaire, avec par exemple des apps ou les médias sociaux. Les pharmaciens ont ici aussi un rôle important à jouer”. L’information est une chose, mais W. Vincken appelle aussi l’industrie pharmaceutique à réfléchir à des techniques qui permettraient une administration plus efficace.
 
 

Lees ook

Wil je op de hoogte blijven van het laatste zorgnieuws?

Wens je up-to-date te blijven van het laatste zorgnieuws en leerrijke events?
Schrijf je dan hier in en ontvang 2-wekelijks onze nieuwsbrief.