Vêtements de travail : quand sobriété rime avec confort

« La spécificité des vêtements de travail est en premier lieu motivée par les besoins spécifiques de celui qui les porte. Un confort optimal, une coupe parfaite ou un modèle hors du commun figurent donc parmi les priorités. En outre, nos vêtements se révèlent intéressants du point de vue économique : ils résistent à l’usure et aux déformations, sont faciles d’entretien et durables ».

Normes CE et ISO

« Les vêtements de protection doivent être certifiés selon les normes CE et ISO. En ce qui concerne les vêtements de travail en général, une partie de nos produits a décroché une certification Okotex. Cela signifie que la quantité de substances dangereuses utilisée au cours de la production n’excède pas les valeurs fixées. En outre, nous fabriquons nos produits dans le respect des conditions de travail établies par les conventions de l’OIT et par la « Campagne Vêtements Propres ». Nous gérons nos propres centres de production, qui tous s’alignent sur les mêmes normes de qualité ». La Toile sert également de canal de vente pour les vêtements de travail. « Nous gérons un magasin en ligne, et les commandes se font par courrier électronique. Nous avons aussi développé des applications Web EDI et ASCII pour les systèmes ERP de nos clients », conclut Els Havermans.

Encadré : Vêtements de travail

La loi parle de « vêtement de travail ». Les vêtements de travail sont définis comme des vêtements permettant de réduire le risque de salissure pour le travailleur dans le cadre de ses activités, et non comme des vêtements de protection. L’A.R. du 19 décembre 2006 impose à tous les travailleurs de porter un vêtement de travail pendant les activités normales, sauf si une analyse de risque prouve que ces activités ne sont pas salissantes. En marge de la loi, le concept de « vêtement de travail » a été quelque peu élargi. Le vêtement de travail est défini comme la tenue spéciale portée pendant le travail. Soit parce l’on tient compte de l’aspect sécurité, soit parce qu’il est plus aisé de travailler avec ce type d’habit, soit les entreprises veulent être reconnues/représentées par leur personnel, soit parce qu’il s’agit d’une imposition légale. En règle générale, l’hygiène et la sécurité constituent les principales raisons de recourir à un vêtement de travail.
Le port d’une telle tenue est réglementé par la loi. C’est pour cela que l’A.R. de 2004 a été modifié en 2006.

Bert Verbeke

Lees ook

Wil je op de hoogte blijven van het laatste zorgnieuws?

Wens je up-to-date te blijven van het laatste zorgnieuws?
Schrijf je dan hier in en ontvang 2-wekelijks onze nieuwbrief.