Zorgnet Vlaanderen demande l'accréditation des institutions de soins

Lors d’une accréditation, une instance indépendante donne, après examen approfondi, une garantie écrite attestant qu’un produit, un processus ou un service respecte des exigences spécifiques. Dans le cadre des soins, il serait tenu compte de la satisfaction des patients, des résultats, de la satisfaction des collaborateurs et de plus-value sociale. Pour Zorgnet Vlaanderen, l’accréditation doit viser une qualité maximale des soins. Les contrôles seraient effectués par des gens ayant une expérience du terrain, de sorte que les bonnes pratiques se répandent plus rapidement dans le secteur des soins de santé.

Ne plus attendre

Zorgnet Vlaanderen estime qu’une telle accréditation ne peut plus se faire attendre trop longtemps en Flandre. Chaque patient a le droit de savoir quels sont les efforts fournis pour lui fournir les meilleurs soins possibles avec les moyens disponibles. Le patient peut en effet se prononcer sur la cordialité de l’accueil et la qualité de la chambre, mais pas sur les soins.
Chaque patient a en outre droit à un bon rapport qualité/prix. L’accréditation doit veiller à ce que le patient soit mieux informé et puisse choisir plus activement, sur la base de critères de qualité objectifs. Si la Flandre positionne la qualité de ses soins sur le plan international, il est important d’établir de bonnes comparaisons, en tenant compte du caractère budgétaire.
Enfin, chaque patient a le droit de savoir les choix politiques opérés. L’accréditation doit veiller à ce qu’en fin de compte, la qualité soit un véritable argument dans le débat politico-social sur la bonne répartition des budgets disponibles. Ces budgets doivent être attribués sur la base de critères objectifs et vastes, offrant une grande place à la qualité des soins.

De l’espace pour l’encadrement du personnel

Zorgnet Vlaanderen demande aux autorités de ne pas freiner les institutions de soins qui se font accréditer dans leurs ambitions. Avant toute chose, les institutions internationalement accréditées devraient être exemptées des actuelles inspections. L’accréditation ne peut pas non plus écarter les prestataires de soins des soins à apporter. Les autorités doivent donc créer de l’espace dans l’encadrement du personnel en diminuant drastiquement la surcharge administrative actuelle ou en prévoyant un financement supplémentaire.

Bert Verbeke

 

Lees ook

Wil je op de hoogte blijven van het laatste zorgnieuws?

Wens je up-to-date te blijven van het laatste zorgnieuws?
Schrijf je dan hier in en ontvang 2-wekelijks onze nieuwbrief.